Comment vaincre la procrastination ?

Comment vaincre la procrastination ?

COMMENT VAINCRE LA PROCRASTINATION ?

“Flemme de faire ce TD, en plus je n’aime pas le sujet…”

“Je bosserai ce cours plus tard, de toute façon le partiel n’est que dans 3 semaines…”

On connaît tous cette sensation de remettre les choses que l’on doit faire à plus tard.

Et généralement, on prend du retard sur l’ensemble des tâches que nous avons à faire.

Selon les personnes et surtout pour celles et ceux qui ont un travail à côté, 24 heures dans une journée ne sont pas suffisantes.

L’objectif ultime est alors de trouver une solution à la procrastination, la vaincre, qui frappe à notre porte aux moments les moins opportuns.

Voici quelques astuces.

Pour une productivité à toute épreuve

(DISPONIBLE EN VERSION PAPIER ET DÉMATÉRIALISÉE)

Si ce n’est pas vous-même qui établissez un emploi du temps de travail, l’Université ne le fera pas pour vous.

Généralement, les étudiants commencent leur vie de jeune adulte lorsqu’ils entrent à l’Université. L’environnement est nouveau, les personnes que nous côtoyons à longueur de journée aussi, et notre quotidien change radicalement du lycée.

Clairement, une fois à la fac, nous n’avons plus envie de nous soumettre à un rythme de vie encadré et souhaitons profiter de notre nouvelle liberté pour faire de nouvelles choses, voir nos amis et profiter de nos soirées entre potes.

Cependant, il faut également voir en cette nouvelle période de notre vie l’opportunité de devenir la personne que nous souhaitons être dans un futur plus ou moins proche.

La question à se poser est alors : qui je souhaite devenir demain ?

Chaque amélioration personnelle ou professionnelle importe, il n’y a pas de petite évolution. Chaque jour, il nous est offert la possibilité de mettre en place de nouvelles habitudes pour réaliser nos objectifs.

A la fac, étant livré à nous-même, nous devons avoir la capacité de structurer nos journées pour y faire entrer nos obligations diverses et variées.

L’objectif sera donc de trouver votre propre rythme de vie. Chaque personne étant différente, il sera certainement nécessaire de vous essayer à différentes méthodes.

Par exemple, je sais que j’ai une productivité créative le matin, et l’après-midi je fais tout ce qui est mécanique (apprendre un cours, faire les papiers administratifs, faire des recherches pour un cours, etc.)

Pour vous aider à gagner du temps, de l’efficacité et vous éviter bien des tracas, je vous conseille de feuilleter le livre Réussir ses études de droit – Le guide de l’étudiant, qui abonde de conseils en ce sens, et bien pus encore.

Faire une To Do List

Certains trouvent cela inutile, d’autres ne jugent que par les “to do list“.

A vous de savoir si cela vous apportera clarté et organisation dans votre quotidien.

Chaque matin, faites la liste de l’ensemble des choses que vous avez à faire dans la journée sur une feuille de papier.

Même si on n’est pas un adepte de ce système, comme moi, l’envie de barrer les choses inscrites sur la liste nous démange tellement que l’on n’a qu’une seule envie : faire la chose en question pour pouvoir ENFIN rayer cette tâche sur le bout de papier.

Le soir venu, si vous n’avez pas pu tout faire, reprenez une feuille et réinscrivez ces tâches au propre, afin de les avoir en priorité sur votre liste le lendemain matin.

Ne pas relâcher ses efforts

Baisser les bras peut être consécutif à un échec, ou au contraire, à un cuisant succès dans ce que l’on entreprend.

Chaque personne réagit différemment face à une situation donnée.

Face à l’échec, par exemple, certaines personnes vont se morfondre sur eux-mêmes, certains n’en tireront aucune leçon, tandis que d’autres s’en serviront pour rebondir de plus belle.

On ne va pas se mentir, l’Université c’est un peu les montagnes russes de l’émotion.

Le matin on est remonté à bloc pour attaquer la semaine, après un cours on se demande ce qu’on fout dans cette filière, l’après-midi on se prend pour le plus grand avocat du Barreau de l’Univers, et le soir on se demande comment jongler entre la vie perso, la vie étudiante, et la vie pro.

Cette expérience met nos nerfs à rude épreuve. C’est l’occasion rêvée pour pouvoir se forger un mental d’acier afin de pouvoir être paré en toutes circonstances.

Quoi qu’il advienne, maintenez votre cap, ne laissez rien ni personne vous démoraliser ou remettre votre vocation en question.

Se rappeler de notre “pourquoi”

Chaque étudiant à la fac de droit est là pour une bonne raison.

Vouloir mener à bien un projet que l’on mûri depuis l’enfance, l’envie d’apprendre de nouvelles choses, partir dans le flou parce que de toute façon on ne sait pas quoi faire d’autre, ou juste pour faire plaisir à ses parents.

Cette période peut amener une remise en question, vous révélant que, au final, la fac de droit n’est pas faite pour vous, et que vous ne souhaitez pas continuer dans cette branche. Finalement, le Droit ne justifie pas votre Pourquoi dans la vie. 

Ce Pourquoi, c’est ce qui vous anime au quotidien. 

C’est ce qui vous permet de surmonter des heures de travail sur un TD, d’enchaîner un travail étudiant pour payer le loyer, et vous fait oublier les quelques petites heures de sommeil à votre actif.

Si les études de droit répondent à ce Pourquoi, alors vous trouverez la motivation pour persévérer dans cette voie, tout simplement parce que c’est ce que vous désirez réellement dans la vie.

Définir son pourquoi vous permettra d’exploser les obstacles qui se dressent sur votre chemin.

Profiter de la synergie d’un groupe de travail

Travailler en groupe est souvent beaucoup plus fun que de le faire tout seul.

On connaît tous ces fameux groupes de travail où il y a toujours une personne qui fait tout le boulot et le reste font semblant de donner des idées pour simuler une participation active.

Je ne vous parle pas de ce genre de groupe.

Je parle du genre de groupe où chaque étudiant va mettre sa pierre à l’édifice pour faire avancer intellectuellement les autres. Un groupe où le dialogue et le contradictoire fusent, et permettent de mettre en balance les différentes opinions afin que chacun puisse se forger la leur et se constituer un argumentaire.

C’est ce groupe qui vous permettra de surmonter les difficultés rencontrées pendant vos années d’étude.

On a tous déjà bloqué devant un sujet, ne comprenant même pas pourquoi le Professeur nous demandait de traiter un tel sujet.

Tout l’intérêt de ce sujet naîtra des réflexions qui seront partagées dans ce groupe.

Se soucier de son hygiène de vie

Il n’est nul besoin de rappeler que le sport favorise la concentration et une bonne alimentation permet à notre corps d’avoir les nutriments nécessaires pour optimiser l’ensemble de nos facultés mentales et motrices.

Néanmoins, ce point trouve sa place dans cet article puisque l’ensemble des sujets abordés forment finalement un tout.

Un excès de glucide mène à une puissante envie de dormir, et l’absence d’activité physique (quelle qu’elle soit) nous mène également plus facilement dans les bras de Morphée.

Vous l’aurez compris, varier au mieux son alimentation et s’accorder quelques minutes de marche par jour vous permettent d’être plus concentré et, in fine, d’être plus efficace.

Votre expérience

Et vous ? Quelle est votre arme secrète pour vaincre la procrastination ?



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre − deux =