COMMENT FINANCER SES ÉTUDES ?

COMMENT FINANCER SES ÉTUDES ?

 

COMMENT FINANCER SES ÉTUDES ? QUELLES AIDES QUAND ON EST ÉTUDIANT ?

 

Il est parfois difficile d’entamer un parcours dans les études supérieures sans réellement savoir comment on va pouvoir les financer. Les frais d’inscription, le loyer, les charges, les courses… Les sommes s’additionnent, et on aligne vite les zéros sur le chèque. D’autant plus que ces derniers temps, la crise sanitaire n’aide pas à faire face à autant de dépenses…

En France, des aides sont prévues pour que les étudiants puissent alléger la pression financière qui pèse sur eux. Le site du gouvernement permet d’y voir plus clair sur certaines allocations en fonction de la situation dans laquelle se trouve l’étudiant.

L'AIDE AU MÉRITE

L’aide au mérite ne vous permettra pas de mener à bien, financièrement parlant, l’ensemble de vos études de droit, mais vous aidera dans le départ de cette nouvelle aventure. Le montant s’élève entre 900€ et 1800€. 

Des conditions doivent être remplies : 

  • Avoir obtenu la mention très bien au bac 
  • Ou l’avoir déjà reçue l’année précédente 
  • Etre assidu aux cours et ne pas redoubler (sauf raison médicale)

Le versement d’une telle somme est octroyé en complément de la bourse, donc sur certains  critères, dont les revenus.

Cette aide est cumulable avec l’aide à la mobilité et certaines aides spécifiques.

En savoir plus

TROUVER UN JOB ÉTUDIANT

Poursuivre des études supérieures n’est pas de tout repos, encore moins quand il s’agit des études de droit. Devoir exercer une activité professionnelle en parallèle ne vient pas faciliter la chose, mais parfois, il n’existe pas d’autre solution…

Il faut savoir que seules les heures de travaux dirigés sont des enseignements obligatoires. Il est donc possible de récupérer les cours des années précédentes (généralement il est assez facile de les récupérer sur les groupes Facebook des anciennes promotions) afin d’organiser votre propre emploi du temps, qui cumulera les cours et le job étudiant. 

Concernant les séances de TD, il est possible de moduler vos horaires de TD en fonction de votre contrat de travail. Si l’horaire qui vous est attribué ne vous convient pas pour des raisons professionnelles, vous pouvez demander à la scolarité de changer de groupe de TD avec comme justificatif votre contrat de travail, afin de faire coïncider les horaires.

AIDES AU LOGEMENT

Des aides sociales sont mises en place afin de pouvoir alléger le financement du loyer, ce qui n’est pas de refus, surtout si l’on habite dans une grande ville où un 20m2 coute 800€/mois hors charges.

Vous pouvez faire une demande auprès de la CAF de votre région afin de bénéficier des APL (allocation personnelle au logement), ou de l’ALS (allocation de logement sociale) ou bien des ALF (allocation de logement familiale). Il est possible de faire une simulation sur le site de la caf.fr.

Ces aides ne sont pas cumulables entre elles et sont attribuées sous condition de ressource et en fonction du prix du loyer.

Petit conseil : Si vous gardez votre logement pendant la période estivale, n’oubliez pas de répondre au questionnaire de la CAF vous demandant si vous gardez votre logement pendant cette période ou non. En effet, à partir du 1er juillet, et faute de réponse de votre part, les aides seront suspendues jusqu’à la rentrée suivante.

LES BOURSES SUR CRITÈRES SOCIAUX

Tout étudiant de moins de 28 ans (hors cas spécifiques tels que le volontariat dans les armées, le service civique, etc.) inscrit en formation initiale dans un établissement d’enseignement public ou privé habilité, suivant ses études supérieures à plein temps, peut demander à recevoir une bourse, sous condition de ressources. 

Vous pouvez estimer vos droits aux bourses grâce à un simulateur

Pour constituer votre dossier social étudiant (DSE), rendez-vous ici.

LOGEMENT ÉTUDIANT

Il est possible de faire une demande de logement étudiant auprès du CROUS, la demande doit être faite à l’aide du dossier social étudiant (DSE). Il ne faut pas s’attendre à un 60m2 avec vue sur mer, mais le confort est présent : une kitchenette, une douche, un salon/chambre.

Attention : La demande de logement étudiant est ouverte prioritairement aux étudiants boursiers  dont le foyer dispose de faibles ressources. Il faut également que l’étudiant justifie d’une inscription dans un établissement d’enseignement supérieur.

AIDE AU CAUTIONNEMENT LOCATIF

Si aucun de vos proches ne peut se porter caution pour un logement étudiant, et que vous êtes un étudiant ou en alternance (entre 18 et 30 ans), vous pouvez demander une garantie Visale. Cette garantie peut être demandée pour n’importe quel type de logement : logement universitaire ou appartement privé, jusqu’à 600€ de loyer (ou 800€ en Île-de-France).

Cette aide est versée sans condition de ressource.

 Seuls trois documents seront demandés : 

  • Deux pièces d’identité
  • Un justificatif étudiant 

LE FONDS DE SOLIDARITÉ POUR LE LOGEMENT

Le FSL permet d’accorder une subvention ou un prêt à rembourser aux personnes en difficulté de paiement des dépenses liées à leur logement.

Le FSL est versé sous condition de ressource du foyer, et tient compte également de l’aide au logement, de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) et de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).

LES AIDES RÉGIONALES

Certaines aides ne sont disponibles qu’au niveau régional et leur nature peut différer en fonction de chaque région. Consultez les aides disponibles dans votre région ici.  

LES AIDES SPÉCIFIQUES

Les aides spécifiques peuvent être de deux ordres : 

  • Une allocation annuelle : qui est l’équivalent d’une bourse sur critères sociaux permettant d’être exonéré des droits d’inscription universitaires et de la CVEC (contribution vie étudiant et de campus).
  • Une allocation ponctuelle : dans le cas où des problèmes financiers feraient momentanément surface. Cette aide est cumulable avec une bourse sur critères sociaux, une allocation annuelle, une aide à la mobilité internationale ou une aide au mérite.

PRÊT ÉTUDIANT

Il est possible d’aller voir son banquier pour lui demander un prêt étudiant. Cependant, si l’on ne trouve pas de garant, il est possible de se tourner vers un prêt étudiant garanti par l’Etat.

Le petit plus du prêt étudiant est que le taux d’intérêt est très bas, généralement sous la barre des 1%. Vous pouvez généralement fixer une période de remboursement sur plusieurs années, et vous pouvez même décider de la date de début de remboursement de ce prêt. 

Le montant maximum d’un prêt garanti par l’Etat est de 15.000€, contre 20.000€ à 50.000€ pour un prêt étudiant classique. 

Attention : Les prêts garantis par l’Etat ne sont disponibles que dans certaines banques : 

  • La Société Générale
  • Le Crédit Mutuel
  • Le CIC
  • Les Banques Populaires
  • Les Caisses d’Épargne


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 5 =